<Retour

Les machines virtuelles sont installées sous l'utilisateur "virtual", avec un mot de passe compliqué. Les administrateurs peuvent accéder au compte par su, sans avoir à donner de mot de passe.

Démarrage

Il faut prévoir le démarrage des serveurs virtuels au boot de l'hôte

 VBoxHeadless -startvm s-r

S'il faut les démarrer à la main, utiliser

 nohup VBoxHeadless -startvm s-r &

depuis une session ssh. Pour le démarrage automatique, créer "/etc/init.d/after.local" et le placer en fin de boot dans les services.

Il faut prévoir l'arrèt d'urgence

 VBoxManage controlvm s-r acpipowerbutton

en cas de coupure de courant signalée par l'onduleur.

Arrêt volontaire

Passer administrateur sur le mulet-reborn (sudo -c), puis utilisateur virtual (su virtual).

On liste les machines allumées avec

 VBoxManage list runningvms

Pour l'instant la seule machine est Savage-Reborn ("s-r").

Pour arréter la machine temporairement, c'est à dire avec l'intention de la relancer très vite ou de la sauvegarder, faire:

 VBoxManage controlvm s-r savestate

L'état de la machine est "figé"

 VBoxManage controlvm s-r startvm

relance la machine. L'arrêt et le redémarrage sont très rapide (c'est une mise en veille d'une machine peu chargée).

Gestion variée

Changer le type de réseau

 VBoxManage modifyvm s-r --nic1 hostonly

où "1" est le numéro de carte réseau. Il faut relancer le module VirtualBox pour valider

et lui donner un nom:

 VBoxManage modifyvm s-r --hostonlyadapter1 vboxnet0

 systemctl restart vboxdrv.service

Changer de thème

La vie du site, les dernières modifications:

Notre local: