17 Mai 2008
Réunion + journée de popularisation des logiciels libres à la salle des fêtes
Fête de l'Internet

L'article dans la Dépêche du Midi

Au dernier moment j'ai préféré annoncer la fête de l'internet à notre local et j'ai bien fait car nous n'avons pas eu l'accès depuis la salle des fêtes (problème d'accord avec TSF). Comme nous avions de toute façon prévu de maintenir la réinion au local, ca n'a pas entrainé beaucoup de changements.

Fête de l'internet au local.

Nous avons eu un réel succès, avec une quinzaine de visiteurs dont un certain nombre venus après la conférence de la veille.

Il s'agit principalement de personnes désirant s'initier aux logiciels libres sous windows ou désirant installer Linux sur leur PC. Pour ces derniers nous disposons de nombreux Live CD/DVD (openSUSE, Ubuntu, Mandriva). Pour les premiers, nous proposons en priorité l'installation de Firefox et d'openoffice.

Beaucoup de ces personnes sont des retraités, et même des retraitées...

Du coup nous allons (re)mettre en place des conférences pour débutants, à partir du 14 Juin.

Une réunion très animée et sympatique comme nous souhaiterions en voir souvent :-).

Fête du logiciel libre à la Salle des fêtes

Cette réunion a eu beaucoup moins de succès. Les partitipants étaient contents du contenu, mais ils étaient très peu nombreux.

Le fait que la salle ne dispose pas d'accès Internet nous a fortement plombés. Si nous avions pu utiliser la salle toute la journée, le résultat aurait sans doute été plus positif. Le détail des problèmes, des possibilités et des solutions est discuté ci-dessous.

L'expérience de liaison par pont wifi a été un sucès... d'un coin de la salle à un autre. Ca n'a pas été sans mal, il faut vraiment configurer les boitiers correctement. C'est une évidence, mais leur mise à jour est délicate, il y a beaucoup de menus mal documentés et les utilitaires sont sous windows. Nous avons quand même pu voir que les "Ricoré" augmentent sensiblement le niveau de réception par rapport aux antennes ordinaires.

La salle

Obtenir la salle des fêtes revient à disposer de la (très) grande salle qui convient très bien pour la projection - l'écran est vraiment très grand. Si on prévoir un public nombreux, il faut placer le projecteur très en arrière (et il y a sans doute une limite de réglage de l'appareil). Ceci dit, vu le public que nous pouvons attendre, la disposition utilisée cette fois-ci est convenable.

Il est possible d'utiliser les "promenoirs" à gauche et à droite de la salle ainsi qu'au fond, qui disposent d'un éclairage indépendant qui ne gène pas trop l'écran.

Il y a des prises de courant au 4 coins de la salle. Par contre pas au centre, ce qui signifie qu'il aut une rallonge assez grande pour le projecteur. Il y a une sono, mais je ne sais pas si on peut y accéder. Mon ampli 5.1 bas de gamme a bien fait l'affaire - pour pouvoir suffisemment éloigner le projecteur, j'ai du poser les enceintes sur des tables (la scène était trop loin pour mon câble audio).

Il y a une galerie à l'étage, utilisable, mais sans prises de courant (donc rallonges au besoin).

Par contre la salle située à l'étage coté parking n'est pas comprise (même si on peut san doute la demander).

L'administration

La demande de la salle se fait courant Juin, au cours d'une réunion à la Mairie. La salle des fêtes est normalement donnée pour les réunions de plus de cent personnes, ce qui est bien normal.

Ensuite, il faut prendre contact avec le responsable du port technique situé à proximité 'trois semaines avant l'utilisation. Il faut récupérer la clé la veille et la rapporter le jour ouvrable suivant. L'usage lui-même est simple: une badgeuse pour l'alarme et une clé unique pour toutes les portes.

La video

Préparer un dvd video pour la projection m'a donné des difficultés inattendues. Ces difficultés sont pour l'essentiel dues au fait que les clips, pour la plupart originaires d'internet sont de formats (définition, rapport longueur/largeur) variés et codés en "flv" (flash video) qui n'est lu par rien d'usuel.

Usuel c'est à dire grand public: les lecteurs divx et même les programmes de création de dvd (aussi bien Windows que Linux - j'en ai essayé plusieurs).

Il faut donc les traiter un par un, les mettre au format "letterbox" (avec bandes noire en haut et en bas) s'ils sont en 16x9, etc. Même le mpg fourni par Avidemux n'est pas toujours accepté correctement...

Faute d'avoir le temps de faire ca pour chacun des 40 clips, les formats projetés étaient parfois fantaisistes, mais les spectateurs ne s'en sont pas vraiment appercu.

L'avenir

Pour "remplir" la salle, il serait souhaitable d'inviter d'autres associations à partager cette journée. Je l'ai fait, mais tardivement et timidement, seul le PIC a répondu et avait un stand

Changer de thème

La vie du site, les dernières modifications:

Notre local: